Accueil > Secteurs > Fiches métier > ingénieur(e) calcul
  • Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

ingénieur(e) calcul

Frottements, température, pression... à l'aide de logiciels sophistiqués, l'ingénieur calcul prévoit la résistance des matériaux et des structures. Il peut exercer dans l'aéronautique, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire...

  • ingenieur-e-calcul

Le métier

Nature du travail

Étudier, optimiser

L'ingénieur calcul réalise des études de conception et de production d'un produit ou d'une structure en lien avec les équipes de recherche et de production. L'une de ses spécialités : le " crash test " d'une voiture ou d'un avion, une étape fondamentale qui permet de déterminer avec précision la résistance des matériaux. Plus largement, le champ des calculs porte sur l'optimisation des formes aérodynamiques, les prévisions acoustiques, la combustion au sein d'un moteur, le taux de diffusion d'un polluant, etc.

Simuler, anticiper

L'ingénieur calcul détermine les sollicitations auxquelles sont soumises les pièces à fabriquer : pressions ou frottements dus aux écoulements, efforts transmis par une structure, etc. Grâce à l'informatique, il peut simuler le comportement des pièces avant même leur réalisation, ce qui entraîne un gain de temps appréciable dans la conception des produits et une optimisation des choix technologiques. Enfin, il établit un diagnostic physique, ce qui peut, par exemple, l'amener à modifier le dimensionnement initial du dessinateur-projeteur. La simulation des pièces permet également une économie de matières premières non négligeable sur les pylônes, les ponts, les hangars ou sur les très grandes séries.

Compétences requises

Sens du détail et capacités d'analyse

Véritable expert technique, l'ingénieur calcul est amateur de chiffres et de calculs, et doit avoir un sens du détail poussé. Aux connaissances techniques, s'ajoutent de la créativité et des capacités d'analyse. Il ne doit pas seulement identifier les contraintes de réalisation, mais trouver aussi des solutions innovantes en ce qui concerne les matériaux ou les procédés de fabrication. De plus, il doit avoir la capacité à se représenter des formes dans l'espace, avec ou sans support virtuel. Et, surtout, avoir le sens des responsabilités. Anglais technique et veille technologique sont incontournables.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Partout dans l'industrie

C'est une fonction le plus souvent occupée par de jeunes diplômés dans de nombreux secteurs d'activité comme l'automobile, l'aéronautique, la construction mécanique, le génie civil, la prospection pétrolière, la construction ferroviaire, la métallurgie, l'énergie. Il exerce dans les sociétés d'ingénierie, les bureaux d'études et, bien sûr, chez les développeurs de logiciels de calcul scientifique et dans la recherche en informatique.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

2800 euros brut par mois.

Source : enquête 2012 de l'IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France).

Intégrer le marché du travail

Des emplois en perspective

Tant que l'on construira des bateaux, des voitures, des avions ou des trains, les ingénieurs calcul disposeront d'un vivier d'emplois. Et, comme ce ne sont pas les seules industries qui ont recours à leurs services, leur insertion ne semble pas compromise. Il faut en moyenne 2 à 3 mois pour les jeunes diplômés pour trouver un emploi. En 2011, 91 600 ingénieurs (toutes fonctions confondues) ont été recrutés, soit une augmentation de 25 % par rapport à 2010. Les activités d'ingénierie, de contrôle et d'analyses techniques sont le troisième grand secteur en matière de recrutement après les services informatiques et la fabrication de matériels de transport.

Après plusieurs années, l'ingénieur calcul peut évoluer vers des postes de responsable de bureau d'études ou de responsable recherche et développement.

Accès au métier

Accès au métier

En école d'ingénieurs, comme à l'université, le bac + 5 est requis. En écoles d'ingénieurs, très souvent, le terme " d'ingénieur calcul " n'apparaît pas dans le libellé des cursus. Il convient de cibler les formations en mécanique, avec option structures ou conception, et la connaissance et la maîtrise des outils Patran, Nastran, Catia Elfini, Radioss, Ansys, Abaqus, Ideas ou encore Pamcrash. Il existe aussi à l'université des masters spécialisés en calcul scientifique liés à l'informatique.

Niveau bac + 5

  • Diplôme d'ingénieur
  • Master spécialisé en calcul scientifique

Exemples de formations

Après BAC

bac + 3

bac + 5

En savoir plus

Témoignages

Jean-Baptiste, ingénieur calcul chez Saipem, Saint-Quentin-en-Yvelines

Un métier technique avant tout

"Je suis consultant pour un bureau d'études dijonnais, détaché chez Saipem dans les Yvelines, une entreprise internationale spécialisée dans les forages pétroliers """on shore""" et"" off shore". "Mon travail consiste à dimensionner des structures métalliques ou des petits systèmes mécaniques, soit par calculs manuels, soit à l'aide de logiciels de calcul. Ces calculs sont effectués par les formules de résistance des matériaux, pour les plus simples, ou par ordinateur, pour les plus complexes. C'est un métier technique avant tout. Je travaille depuis 2009 dans cette entreprise. J'ai trouvé un travail en 2 mois après ma sortie de l'Isat à Nevers, une école d'ingénieurs automobile."

(25/10/2013)

Ressources utiles

Cnisf - Conseil national des ingénieurs et scientifiques de France, association d'ingénieurs et de sociétés scientifiques et techniques
http://www.cnisf.org

Smai - Société de mathématiques appliquées et industrielles, Institut Henri Poincaré
http://smai.emath.fr

www.les-industries-technologiques.fr

Fiches métiers, témoignages, offres d'emploi, des services pratiques dédiés aux ingénieurs

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'industrie aéronautique et spatiale
collection Parcours, ONISEP
parution 2013

Les métiers de la mécanique
collection Parcours, Onisep
parution 2011

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81387&categorypath=/2/64/60837/80566/