ingénieur/e chimiste en développement analytique

L'ingénieur chimiste en développement analytique est chargé d'assurer le suivi et la planification des analyses réalisées en laboratoire, d'optimiser la prise en charge des échantillons et de maintenir la qualité technique des analyses.

  • Salaire débutant
    2950€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Pour qu'une nouvelle molécule soit introduite dans un composant chimique, l'ingénieur chimiste en développement analytique travaille en laboratoire sur des échantillons, fait des tests et des comparaisons, puis rédige, sous forme de rapport, le compte rendu de ses résultats. Les analyses et manipulations qu'il effectue répondent à une commande ou s'inscrivent dans un projet de recherche. Il peut travailler pour des grands groupes industriels spécialisés dans la diététique, les cosmétiques (parfums, produits de beauté) ou le paramédical. Il occupe alors un poste de cadre au service R&D (recherche et développement) comme chef de projet. Il peut être amené à former des techniciens de laboratoire à des nouvelles techniques d'analyse ou à l'utilisation de nouveaux matériels. Il doit veiller à la qualité et à la fiabilité des résultats fournis, en étant rigoureux et exigeant lors de la réalisation des analyses. La contrainte majeure réside dans l'obligation de respecter les délais imposés pour la remise des premiers résultats.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 au minimum : master ou diplôme d'ingénieur. Bac + 8  pour les futurs enseignants-chercheurs.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port