ingénieur/e en aéronautique

L'ingénieur en aéronautique conçoit, teste, fabrique, entretient et commercialise des avions et des hélicoptères (civils ou militaires), mais aussi des lanceurs spatiaux, des satellites et des missiles.

  • Salaire débutant
    2800€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Dans le secteur aéronautique, les ingénieurs conçoivent, testent, fabriquent, entretiennent et commercialisent des avions et des hélicoptères (civils ou militaires), mais aussi des lanceurs spatiaux, des satellites et des missiles. Ces ingénieurs en aéronautiques exercent une palette d'activités aussi large que les technologies qu'ils connaissent et utilisent : électronique, mécanique, optique, télécommunications, matériaux composites, etc. Dans ce secteur mondialisé, les équipes sont internationales et l'anglais est la langue de travail. La mise à jour permanente des connaissances est impérative pour rester à la pointe de la technologie. Diplômés à bac + 5, les ingénieurs aéronautiques passent majoritairement par une école d'ingénieurs, le plus souvent spécialisée en aéronautique. Les jeunes diplômés s'insèrent, dans un premier temps, en bureaux d'études ou dans les services d'essais.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5 : diplôme d'ingénieur (généraliste ou spécialisé en aéronautique), master (en mécanique, électronique, énergétique, structures et systèmes aéronautiques...).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port