L'ingénieur papetier est responsable d'une unité de production papetière. Au sein de l'usine de fabrication, il assure différentes fonctions : la maintenance, la gestion, le contrôle qualité, la surveillance des normes environnementales...

  • Salaire débutant
    2800€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Fin connaisseur du papier, du carton et de leurs différentes utilisations, l'ingénieur papetier maîtrise toute sa chaîne de fabrication. Journaux, livres, papier pour imprimantes et fax, cartons d'emballage, essuie-tout, papiers spéciaux destinés aux travaux du bâtiment ou à l'impression de billets de banque : pour répondre à ces multiples besoins, il met au point de nouveaux produits. Responsable d'une unité de production, il assure le suivi de l'ensemble du processus, depuis la gestion des équipements et des stocks de matières premières jusqu'au contrôle qualité du produit. Les industries papetières, qui ont largement automatisé leurs installations, recherchent des ingénieurs de production. Les PMI (petites et moyennes industries), majoritaires dans ce secteur, privilégient en revanche les profils commerciaux.

Avec de l'expérience, l'ingénieur papetier peut accéder aux fonctions de direction d'une unité de production, d'un bureau d'études ou d'une usine.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans (après un bac + 2) pour obtenir le diplôme d'ingénieur de l'École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux (Grenoble INP-Pagora), seul établissement en France à former des ingénieurs spécifiquement destinés aux industries papetières. Accès sur concours pour les classes prépa ou sur dossier et entretien avec un DUT, un BTS ou après une prépa ATS (adaptation technicien supérieur). Il est possible aussi d'intégrer l'école en 2e année sur dossier avec un M1.

Formation(s) correspondante(s)