juge d'instance

Travaux mal exécutés, loyers impayés... Le juge d'instance traite chaque jour un nombre important de petits conflits. Si cette profession attire de nombreux candidats, elle reste extrêmement difficile d'accès.

  • Salaire débutant
    2092€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail

Mes passions : l'actualité, les médias dont Internet, faire partager mes passions aux autres…

Mes qualités : à l'aise pour parler en public, bonne écriture, curiosité, sens du partage, goût pour les rencontres, bon relationnel

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Loyers impayés, travaux mal exécutés... Le juge d'instance est le magistrat spécialiste des litiges, souvent entre particuliers, pour des sommes en jeu inférieures à 10 000 euros. Également juge des tutelles, il a pour mission de protéger les plus faibles (mineurs dont les deux parents sont décédés ou déchus de leur autorité parentale, par exemple). Le juge d'instance préside les audiences, assisté d'un greffier, au sein du tribunal d'instance. Quels que soient les faits et les personnes, il ne prononce son verdict qu'après avoir étudié le dossier et entendu accusés comme accusateurs exposer leurs arguments dans un débat contradictoire. Lui seul fixe les sanctions et les peines, ordonne les dommages et intérêts.

Comme tout magistrat, le juge d'instance est amené, au cours de sa carrière, à changer régulièrement de lieu d'exercice et de fonction. Il devient alors juge des enfants, juge d'instruction, juge aux affaires familiales... Ces opportunités de changement font l'intérêt de la profession et permettent d'évoluer rapidement.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Diplôme de l'ENM (École nationale de la magistrature) : 31 mois de formation après réussite à un concours post-bac + 4 au minimum (master 1 ou 2 de droit, diplôme d'IEP - institut d'études politiques).

* Prix hors frais de port