juriste en droit social

Plans sociaux, contrats de travail, réforme des retraites... Le droit social évolue constamment, au gré de nouveaux textes de loi. D'où la nécessité pour les entreprises et les administrations de faire appel à un juriste en droit social.

  • Salaire débutant
    2300€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Face à l'évolution de la législation du travail, aux plans sociaux, aux réformes... les entreprises et les administrations sont de plus en plus nombreuses à faire appel à un juriste en droit social. Sa spécialité ? Les contrats de travail, la gestion des procédures de licenciement et des contentieux prud'homaux... mais aussi la protection sociale, la formation des salariés, les relations avec les syndicats. En période de crise, ou lors de changements importants (aménagement des temps de travail), ce juriste a un rôle stratégique. Dans les très grands groupes, en cas de délocalisation ou de plan social, par exemple, il collabore avec la direction et s'implique dans des négociations avec les partenaires sociaux. Très rigoureux, il met en pratique des connaissances pointues (en droit de la sécurité sociale, sur les conventions collectives des entreprises...), tout en cherchant les solutions juridiques adaptées à chaque situation. L'ouverture d'esprit et un bon relationnel sont des qualités essentielles pour exercer ce métier.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Master en droit social ou en droit du travail

DJCE (diplôme de juriste-conseil d'entreprise)

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 5
* Prix hors frais de port