mandataire judiciaire

Le mandataire judiciaire représente les créanciers (salariés, Trésor public, fournisseurs, banques...) d'une entreprise placée en redressement judiciaire. En cas de liquidation de celle-ci, il est chargé de vendre les biens, de rembourser les dettes et de prononcer l'arrêt total de l'activité.

mandataire-judiciaire

Ce métier me correspond-il ?

J'aime jongler avec les chiffres

Mes passions : les cours de maths, les chiffres, jeux de chiffres, jeux de stratégie, tests de logique

Mes qualités : agilité pour les chiffres et les calculs, analyse, abstraction, logique, rigueur

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Une entreprise dans l'incapacité de payer ses dettes est placée en redressement judiciaire. Désigné par le tribunal de commerce, le mandataire judiciaire représente alors les salariés et les créanciers (clients, fournisseurs, banques...) de cette société. Son rôle : analyser les comptes de l'entreprise, étudier les contrats de travail, éplucher les factures, les commandes, faire le point sur l'argent dû aux uns et aux autres. Si le redressement échoue, le tribunal ordonne la liquidation judiciaire de l'entreprise. Le mandataire judiciaire est chargé de vendre les biens de la société, du commerçant ou de l'artisan, dans le but de rembourser les créanciers. Il prononce l'arrêt total de l'activité, ferme les locaux et organise le licenciement des salariés. En cas de reprise de l'activité validée par le tribunal, il procède à la cession de l'entreprise avec maintien partiel ou total des employés.

Le mandataire judiciaire doit faire preuve de tact et de diplomatie. Ce professionnel libéral n'a pas de clientèle propre. Ses missions lui sont confiées par la juridiction compétente, commerciale ou civile.

Les formations et les diplômes

Après le bac

4 ou 5 ans d'études pour préparer un Master 1 ou 2 en droit, économie, gestion, un DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), un diplôme d'expertise comptable (DEC) ou un diplôme d'école de commerce, puis 3 ans de stage, avant de passer l'examen professionnel d'aptitude.

* Prix hors frais de port