marchandiseur/euse

Les bonbons près des caisses de supermarchés, c'est lui. Les vins du mois en tête de rayon, c'est encore lui. Les présentoirs pour les promos, les vitrines des boutiques de mode, c'est toujours lui. Le marchandiseur met en scène les produits pour qu'ils soient remarqués... et achetés !

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le rôle du marchandiseur : inciter le consommateur à acheter les produits de la marque qu'il représente. Par exemple, placer les confiseries à côté des caisses de supermarchés parce que le client qui attend son tour, a toutes les chances de se laisser tenter. Pour cela, il définit le meilleur emplacement dans les rayons des points de vente, en tenant compte de l'agencement du magasin, de la période de l'année, de la clientèle, etc. Pour élaborer son plan d'action, le marchandiseur s'appuie sur des études de marchés et les relevés de vente. Ensuite, il joue avec la signalétique, l'éclairage ou les couleurs, par exemple. Pour que sa stratégie réussisse, à lui d'expliquer ses choix et de donner ses consignes aux équipes commerciales (directeur de magasin, chefs de rayon, vendeurs). Le marchandiseur exerce dans le secteur alimentaire, la parapharmacie, la cosmétique, la mode et le luxe.

* Prix hors frais de port