mécatronicien/ne

Au carrefour de la mécanique, de l'électronique et de l'informatique, le mécatronicien crée des ensembles automatisés miniaturisés. Les applications sont très nombreuses et les secteurs qui recrutent variés, de l'automobile à la défense.

  • Salaire débutant
    2900€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le mécatronicien conçoit, développe et/ou maintient des systèmes " intelligents " associant électronique, informatique et mécanique. Ces systèmes sont intégrés à tous les types de produits, ce qui permet au mécatronicien de travailler dans quasiment tous les secteurs de l'industrie, depuis l'automobile jusqu'à la chimie, en passant par le BTP ou l'aéronautique. Polyvalent, il travaille en équipe pluridisciplinaire et suit un produit sur le plan technique depuis sa conception jusqu'à son exploitation. Ses capacités à communiquer sont appréciées car il est en relation avec de nombreux interlocuteurs. L'industrie recrute des techniciens au niveau licence et des ingénieurs à la sortie de leur école. Les stages et les spécialisations sont des atouts, ainsi que la maîtrise de l'anglais.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 3: licence mention sciences pour l'ingénieur, électronique, énergie électrique, automatique ou mécanique, avec un parcours en lien avec la mécatronique. Licences pro mention métiers de l'industrie : mécatronique, robotique. Bac + 5 : diplôme d'ingénieur, orienté mécanique ou mécatronique ou master mention automatique, robotique ; électronique, énergie électrique, automatique ; génie mécanique ; mécanique.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port