Rébarbatives, les sciences ? Le médiateur scientifique démontre chaque jour le contraire. Cet orateur est un bon pédagogue : il sait rendre accessible un savoir complexe à un public néophyte.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Rébarbatives, les sciences ? Le médiateur scientifique démontre chaque jour le contraire. Il sait rendre accessible un savoir complexe. Grâce à lui, la physiologie des protozoaires ou l'oxydation des ions n'ont plus de secrets pour un public néophyte en quête de connaissances. Bon orateur, il sait rendre la science vivante. Il parle de manière imagée, utilise les exemples de la vie quotidienne pour amener son public à le suivre. Pédagogue, il réalise de petites expériences notamment avec les enfants, leur apprend à adopter une démarche de chercheur.

Scientifique de formation, il travaille dans un musée ou un centre scientifique dédié à l'animation culturelle. Selon le statut de son établissement, il est fonctionnaire ou salarié du privé.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans pour obtenir une licence scientifique ou une licence pro métiers de la médiation scientifique et technique (1 an après un bac + 2) ; 5 ans pour un master information et médiation scientifique et technique par exemple, ou un diplôme d'ingénieur dans le domaine des sciences.

Formation(s) correspondante(s)