moniteur/trice d'activités équestres

Le moniteur d'activités équestres enseigne les techniques de l'art équestre aux débutants comme aux compétiteurs plus aguerris. Un métier physiquement exigeant, qui mêle pédagogie et passion équine.

  • Salaire débutant
    1530€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Plus qu'un professeur de sport, le moniteur d'activités équestres est un spécialiste du cheval. Lorsqu'il encadre les activités équestres, il apprend aux futurs cavaliers comment se positionner sur le cheval à différentes vitesses (pas, trot, galop) et à l'occasion d'un franchissement d'obstacle. Il montre le maniement des rênes, des éperons et de la cravache qui permettent de faire avancer le cheval, de tourner ou de s'arrêter.

Le moniteur d'activités équestres doit avoir un bon niveau technique et des qualités pédagogiques pour expliquer, corriger et faire progresser l'élève. Mais l'équitation n'est pas un sport comme les autres. Lorsque l'on monte à cheval, il est essentiel de connaître l'animal et de gagner sa confiance. Sans ce rapport privilégié, il sera difficile pour le cavalier de maîtriser le cheval, de le guider ou de lui faire franchir un obstacle. Il doit apprendre à le nourrir, le brosser, l'étriller et aussi à lui parler.

Dans un club, une association ou un centre hippique, le moniteur partage son temps entre les leçons d'équitation, l'organisation de promenades, voire l'élevage.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

1 an pour préparer le BPJEPS éducateur sportif, mention activités équestres ou CQP (certificat de qualification professionnelle) enseignant animateur d'équitation.

* Prix hors frais de port