nivoculteur/trice

De la bonne neige avant tout, et en quantité suffisante pendant toute la saison de ski, c'est ce à quoi doit veiller le nivoculteur...

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aimerais travailler dehors

Mes passions : le grand air, les grands espaces, la nature, me dépenser physiquement, l'action

Mes qualités : endurance, mobilité, pratique sportive, force, énergie

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Au sein d'un domaine skiable, le nivoculteur est chargé de produire la neige de culture qui permet à la station d'avoir un taux d'enneigement suffisant et de qualité pour répondre aux attentes des skieurs. Pour cela, il anticipe et planifie chaque étape tout au long de l'année : novembre-décembre pour la fabrication de la neige ; l'été pour la maintenance des équipements et matériels. Des compétences en informatique, mécanique, électricité, électrotechnique, physique... sont nécessaires.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Ce métier est accessible après un bac pro des domaines de la mécanique, de l'électricité ou de l'électronique. Mais les titulaires d'un BTS ou d'un DUT en maintenance, énergétique, électricité... sont également très appréciés. Une formation spécialisée est proposée en formation continue par le GRETA Savoie qui utilise la plateforme du lycée des métiers de la montagne de Saint-Michel-de-Maurienne en Savoie (73). Elle est validée par l'examen de nivoculteur du DSF (Domaines skiables de France) et par une attestation de compétences.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port