opticien/ne-lunetier/ère

Commercial, technicien, professionnel de la santé... il cumule les fonctions ! Et peut regarder l'avenir avec confiance : le vieillissement de la population et un meilleur suivi médical lui garantissent une clientèle toujours plus nombreuse.

  • Salaire débutant
    1690€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Spécialiste de la vision, l'opticien-lunetier réalise, répare et vend principalement des lunettes. Pour choisir des verres correcteurs, il s'appuie le plus souvent sur la prescription d'un médecin spécialiste (l'ophtalmologiste). Si on le sollicite directement, il peut évaluer l'acuité visuelle à l'aide d'un examen optométrique. Une fois la correction déterminée, il conseille et guide le patient à trouver le produit qui lui conviendra le mieux (selon des critères esthétiques, techniques et financiers) : verres amincis, à double foyer, antireflets, avec une monture légère... ou des lentilles de contact. La décision prise, l'opticien procède au taillage, au calibrage et au montage des verres sur la monture. Les lentilles de contact sont commandées en usine.

L'opticien-lunetier peut s'installer à son compte, comme artisan, ou bien être gérant de magasin.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le BTS opticien-lunetier, obligatoire pour exercer, éventuellement complété par une licence professionnelle (1 an) afin d'élargir ses compétences commerciales ou techniques.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port