pédiatre

Concilier médecine et travail auprès des enfants, c'est possible en devenant pédiatre. Ce médecin des bébés et des enfants accompagne leur croissance et les soigne, en lien avec les parents.

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Spécialiste de l'enfant, le pédiatre ausculte ses jeunes patients, détecte leurs maux et les soigne. Mais souvent intimidés - voire apeurés -, les enfants ne sont pas très coopératifs lors des examens. Autre difficulté : les nourrissons ne parlent pas, et les plus grands ne savent pas toujours expliquer où ils ont mal.

Plus qu'un autre médecin, le pédiatre doit mettre en confiance, observer et écouter l'enfant mais aussi ses parents. Un bon contact permet d'établir plus facilement le diagnostic. Le suivi médical s'accompagne de conseils en matière de santé, d'hygiène, d'alimentation, mais aussi d'éducation et même de psychologie.

Médecin spécialiste, le pédiatre peut exercer en cabinet libéral, où il reçoit les familles. Autre possibilité : travailler à l'hôpital où les cas rencontrés sont, en général, plus lourds et requièrent des connaissances pointues. Les centres de PMI (protection maternelle et infantile) offrent aussi des postes.

Les formations et les diplômes

Après le bac

11 ans d'études médicales au minimum, à l'université. Un concours sélectionne les étudiants en fin de première année (PACES). La spécialisation en pédiatrie se fait dans le cadre de 5 ans d'internat auquel les étudiants accèdent après un examen classant national en fin de 6e année.

* Prix hors frais de port