pharmacien/ne

Le pharmacien travaille le plus souvent en officine. Professionnel de santé et commerçant, il est à la lisière de deux mondes. L'industrie, l'hôpital et les laboratoires d'analyses médicales offrent d'autres possibilités.

  • Salaire débutant
    2543€ brut
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

En officine, le pharmacien délivre des médicaments prescrits sur ordonnance médicale. Il conseille et informe le patient sur le traitement à suivre. Il s'assure de la compatibilité et de la conformité des médicaments avec le profil du patient. Il donne également des indications sur la posologie (doses à respecter sur une durée donnée). Il peut aussi réaliser des préparations particulières, et/ou délivrer des produits de parapharmacie, sans prescription médicale. En cas de pathologie légère, le patient peut solliciter le pharmacien qui lui proposera un produit ne nécessitant pas d'ordonnance, ou l'orienter vers un médecin. Le pharmacien est aussi un acteur de la santé publique : il participe au dépistage et à la prévention de certaines pathologies. Au quotidien, il commande, réceptionne et stocke les médicaments et produits, il effectue des tâches administratives, tient la comptabilité à jour et manage l'équipe qui travaille avec lui.  À l'hôpital, le pharmacien délivre les médicaments prescrits par les médecins aux malades hospitalisés.

75 % des pharmaciens exercent en officine. Tous ne sont pas à leur compte : le fonds de commerce est cher et beaucoup de jeunes commencent comme salariés.

Avec une spécialisation en biologie médicale, le pharmacien peut exercer dans un laboratoire d'analyses médicales. Dans l'industrie pharmaceutique, il contribue à l'élaboration de nouveaux médicaments et à la surveillance des produits existants. Le milieu hospitalier, la recherche ou l'armée offrent aussi des opportunités.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

6 ans d'études pharmaceutiques au minimum, pour préparer le DE de docteur en pharmacie. Un concours sélectionne les étudiants en fin de PACES (première année commune aux études de santé). En fin de 4e année, une phase de sélection les oriente vers une spécialisation d'une durée de 2 ou 5 ans.

A noter : dès 2020, le concours organisé à la fin de la PACES sera supprimé.

* Prix hors frais de port