professeur/e de maths ou de physique-chimie

En collège ou en lycée, le professeur de mathématiques ou de physique-chimie s'ingénie à transmettre son plaisir à étudier sa discipline. À raison de 30 élèves par classe, la tâche demande une bonne résistance physique et nerveuse.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Savoirs abstraits et théoriques d'un côté, connaissances concrètes et expérimentales de l'autre. Le professeur de mathématiques ou de physique-chimie doit adapter sa méthode pédagogique aux spécificités de sa discipline. Les mathématiques étant souvent considérées comme difficiles, le professeur doit les rendre attrayantes, notamment en utilisant un maximum d'exemples concrets. En physique-chimie, il s'appuie sur des expériences et des travaux pratiques pour mettre en évidence la portée de certaines lois ou formules.

Exerçant principalement en collège ou en lycée, le professeur enseigne 18 heures par semaine s'il est certifié, 15 heures s'il est agrégé. Aux heures de travail en classe s'ajoute le temps consacré à la préparation des cours et à la correction des copies. Autonome, l'enseignant dispense ses cours seul, face à des classes composées de 20 à 30 élèves. Après 5 années d'ancienneté, il peut se présenter au concours de chef d'établissement scolaire.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

4 ou 5 ans d'études à l'université (licence en mathématiques ou en physique-chimie, puis master avec une spécialité ou un parcours enseignement), avant de se présenter aux concours de l'Éducation nationale : CAPES (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré), CAFEP (certificat d'aptitude aux fonctions d'enseignement du privé), CAPESA (certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré agricole) ou CAPLP (certificat d'aptitude au professorat de lycée professionnel) dès la fin du M1, ou agrégation après le master.

* Prix hors frais de port