relieur/euse-doreur/euse

Professionnel du livre, le relieur protège les ouvrages, augmentant ainsi leur durée de vie. Il relie les feuilles d'un livre et les embellit en les dorant avec de fines feuilles d'or. Il répare aussi les ouvrages abîmés et restaure les livres anciens.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

Je rêve d'un métier artistique

Mes passions : dessiner ou créer de beaux objets, les logiciels 3D, la BD et le cinéma, les jeux de rôle

Mes qualités : bon coup de crayon, créativité, observation, patience, perfection, sensibilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

15  jours au moins pour relier un beau livre à la main, parfois jusqu'à plusieurs mois pour un ouvrage de grande valeur. Le relieur conjugue son amour des livres avec des qualités de minutie, de patience et de créativité. Il personnalise ou restaure des livres rares, anciens ou modernes, pour des particuliers, des bibliothèques, les Archives nationales…

Veau, maroquin, chèvre : les cuirs sont choisis en fonction de l'époque, du sujet, de l'illustration. Les outils utilisés sont variés : presses, ciseaux, massicots, plioirs, couteaux à parer. Le relieur-doreur maîtrise diverses techniques complémentaires : dorures et impression à chaud, papier marbré, cartonnage, et volumage de luxe. C'est bien souvent la reliure d'art qui attire les jeunes, mais c'est principalement la reliure courante qui les fera vivre.

Le relieur peut être salarié ou artisan.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP arts de la reliure, complété par le BMA art de la reliure et de la dorure (2 ans).

Après le bac

2 ans pour obtenir le DMA arts graphiques, option reliure-dorure.

* Prix hors frais de port