secrétaire juridique

À l'aise aussi bien avec la bureautique qu'avec le vocabulaire juridique, le secrétaire juridique à la double compétence assiste les avocats, les huissiers, les notaires ou les juristes d'entreprise.

  • Salaire débutant
    1536€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le secrétaire juridique n'est pas un secrétaire comme les autres. Fort de ses connaissances juridiques, il assiste tous les professionnels du droit : avocats, huissiers, notaires... en cabinet privé. Il peut également travailler dans les services juridiques des entreprises, des banques, des sociétés d'assurances, et dans les administrations. Comme tout secrétaire, il assure la saisie et le traitement de texte, l'accueil, le standard téléphonique, la gestion des agendas, la prise des rendez-vous, l'organisation des réunions, etc.

Adaptabilité, disponibilité, discrétion, sens du contact et de l'organisation, esprit d'analyse et de synthèse font partie des qualités indispensables pour occuper ce poste. Sans oublier une grande aisance à travailler dans un cadre juridique, notamment lors de la rédaction de courriers et la mise en forme d'actes (contrat, procès-verbal, commandement de payer, bail...).

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le DUT carrières juridiques, le DEUST assistant juridique ou le DU (diplôme d'université) secrétaire juridique, éventuellement complété par une licence pro activités juridiques : assistant juridique (1 an).

* Prix hors frais de port