soigneur/euse d'animaux

S'occuper des lions, des éléphants, des dauphins : le rêve de nombreux enfants, mais le métier d'une petite poignée d'adultes. Au quotidien, le soigneur est au service d'animaux exotiques ou familiers, sauvages ou apprivoisés.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Je veux être utile aux autres

Mes passions : aider mes parents au quotidien, m'occuper de ma petite sœur/mon petit frère, rendre service, expliquer un exercice de maths à un camarade, réparer la machine à laver

Mes qualités : aimer venir en aide aux autres, savoir écouter sans juger, être patient/e, faire preuve de sang-froid, se montrer doux/ce ou courageux/se

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

S'occuper de dauphins, de lions, d'éléphants… le rêve de nombreux jeunes mais le métier de quelques adultes seulement. Le soigneur d'animaux, qu'il travaille dans un parc aquatique, un zoo ou une animalerie n'est pas toujours celui qu'on croit. Rations de viande pour les loups, souris vivantes pour les reptiles… le soigneur prépare et distribue, à heures régulières, la nourriture adaptée à chaque espèce. Il nettoie ensuite les cages, les enclos, les box, les bassins, les aquariums et vivariums. Son rôle consiste aussi à assister le vétérinaire : c'est lui qui signale les blessures et qui maintient l'animal pendant les interventions. Il peut aussi procéder lui-même à certains soins : vaccination, prises de sang, pesée, brossage, taille des griffes… Pour le dressage des animaux marins, les zoos préfèrent recruter du personnel spécialisé, connaissant les difficultés du métier, parmi les personnes travaillant déjà sur place.

Ce métier demande une grande résistance physique, car il s'exerce le plus souvent en extérieur, été comme hiver, et implique le port de charges lourdes. La disponibilité s'impose : les animaux réclament des soins quotidiens, week-ends et jours fériés compris.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

4 établissements (Carque- fou, Gramat, Vendôme, Sury-le-Comtal) proposent des formations qualifiantes reconnues par les parcs animaliers, accessibles aux jeunes de niveau CAP au minimum avec une expérience au contact des animaux.

* Prix hors frais de port