sommelier/ère

Il a le palais fin, l'odorat subtil et le don de faire partager son amour du bon vin. Professionnel passionné, le sommelier met son talent et sa science au service des gourmets.

  • Salaire débutant
    1500€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

« Robe rubis », « nez de gibier », « cuisse légère »... Le sommelier ne manque pas d'images pour qualifier le vin. Et s'il vit dans le monde raffiné des grands restaurants (il a toujours une excellente présentation et sait transmettre son goût des vins), il garde toujours un pied dans un vignoble.

Le sommelier connaît tous les vins et sait conseiller celui qui mettra le plus en valeur le mets choisi par le client. Les grands millésimes (bonnes années) n'ont pas de secrets pour lui. Il compose la carte des vins et les achète aux producteurs en négociant ferme. La cave qu'il gère peut comporter jusqu'à 50 000 bouteilles.

En salle, le sommelier conseille les clients, fait goûter les alcools choisis et les sert à table.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP commercialisation et services en hôtel-café-restaurant ou 3 ans pour le bac pro commercialisation et services en restauration, suivi de la MC sommellerie (1 an), pour devenir sommelier. Le BP sommelier (en 2 ans après un CAP et 2 ans d'expérience professionnelle au minimum) permet de devenir assistant sommelier, sommelier ou chef sommelier dans les restaurants gastronomiques recevant une clientèle française et internationale.

CAP ou équivalent
bac ou équivalent
* Prix hors frais de port