technicien/ne automobile

Injection, freinage, suspension, transmission... le technicien automobile entretient et répare des véhicules de plus en plus sophistiqués dans lesquels l'électronique a tendance à s'imposer. Trouver l'origine d'un dysfonctionnement et poser un diagnostic : c'est le coeur de son activité.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Je veux travailler de mes mains

Mes passions : le bricolage à la maison, la cuisine, créer et construire des objets, les soins de beauté

Mes qualités : curiosité, ingéniosité, grande habilité manuelle, patience, sens du bien-être

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Traquer l'origine de la panne : telle est la mission principale du technicien autoombile qui maîtrise aussi l'électricité et l'électronique, de plus en plus présentes dans les véhicules modernes. Il consacre la majeure partie de son activité à poser un diagnostic sur un dysfonctionnement. À partir des informations fournies par le conducteur, et au vu de ses propres observations, il réalise une série de tests à l'aide de matériels très sophistiqués. L'interprétation des résultats lui permet d'identifier l'origine de la défaillance. Il peut dès lors établir la liste des travaux à effectuer et des pièces à changer, puis arrêter le planning de l'intervention. Vient ensuite la phase de réparation proprement dite. Le mécanicien démonte les organes défectueux, remplace ou remet en état les éléments endommagés. Puis il effectue les réglages nécessaires en suivant les recommandations du constructeur. Il procède aux essais sur route, et réalise les dernières mises au point. L'intervention terminée, il rend le véhicule à son conducteur et lui explique en détail ce qui a été fait.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Bac professionnel maintenance des véhicules.

Après le bac

Bac + 2 : BTS maintenance des véhicules.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port