technicien/ne prototypiste en agroéquipement

Le technicien prototypiste en agroéquipement fait le lien entre le bureau d'études et la fabrication industrielle du produit. Il construit tout ou une partie d'un nouvel engin qu'il teste et modifie avant la production. Il allie bon niveau technique et créativité.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Entre le bureau d'études et la fabrication en série, le technicien prototypiste fabrique un exemplaire test. Bon technicien, il collabore avec de nombreux interlocuteurs (dessinateur du bureau d'études, utilisateurs, chef de produit marketing, service achat, méthodes, production, etc.) et rédige des rapports qui serviront aux étapes suivantes. Autonome, curieux, inventif, il travaille par petites touches pour améliorer un produit. Il peut être salarié d'un bureau d'études spécialisé, d'un constructeur ou être indépendant. Il passe beaucoup de temps à l'atelier, mais aussi sur le terrain pour les tests en conditions réelles, et sur son ordinateur. Un métier porteur à partir de bac + 2 et après une première expérience.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Le métier est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2 et, en général, quelques années d'expérience, par exemple en maintenance ou service après-vente. Dans certains cas, le bac professionnel et l'expérience peuvent suffire.

Après la 3e

Bac pro maintenance des matériels, option A matériels agricoles ; agroéquipement.

Après le bac

BTS techniques et services en matériels agricoles (TSMA) et BTS du secteur de la mécanique, de l'électronique, de la maintenance ; BTSA génie des équipements agricoles (GDEA).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port