technicien/ne télécoms et réseaux

Son domaine : les liaisons (avec ou sans fil) des équipements téléphoniques et informatiques. Que la transmission soit opérée par câble, fibre optique, satellite ou voie hertzienne. Trois grands axes d'activité pour ce professionnel : l'installation, la maintenance et le conseil.

  • Salaire débutant
    1500€ brut

Ce métier me correspond-il ?

Réparer, bricoler, j'adore ça

Mes passions : le bricolage, bichonner ma mobylette ou mon vélo, démonter, désosser puis remonter le PC ou le portable, rénover des vieux meubles, réparer le four ou le frigo

Mes qualités : curiosité, ingéniosité, grande habilité manuelle, patience, goût de se rendre utile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Installation, mise en service et maintenance des équipements informatiques ou de télécommunication... Telles sont les missions du technicien télécoms qui s'intéresse aux équipements reliant les différents postes d'une entreprise et établissant la connexion avec l'extérieur. Le technicien réseau s'occupe, quant à lui, du réseau informatique. Il prépare les matériels (serveurs, routeurs...) et les logiciels (intégration du système d'exploitation, logiciels d'administration...), puis configure l'installation.

Améliorer le système

Les réseaux téléphonique et informatique d'une entreprise tendant à se confondre, la voix, les images et les données transitent aujourd'hui par les mêmes équipements. Les emplois se situent chez les installateurs, dans les sociétés de services et les entreprises utilisatrices. L'activité est alors davantage centrée sur la maintenance et l'amélioration des réseaux informatiques. Armé de solides connaissances techniques et capable de lire des documents en anglais, le technicien télécoms et réseaux a également des facilités pour communiquer.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

3 ans d'études pour préparer le bac professionnel systèmes numériques

Après le bac

2 ans d'études pour préparer un BTS systèmes numériques option A informatique et réseaux ou option B électronique et communications, le DUT réseaux et télécommunications ou le DUT génie électrique et informatique industrielle (GEII).

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 1
bac + 2
bac + 3
* Prix hors frais de port