testeur/euse en informatique

Le testeur est le spécialiste de la chasse aux bugs, ces erreurs qui empêchent le bon fonctionnement d'un logiciel. À lui de les signaler au service développement. Plus qu'une passion, c'est un métier à part entière.

  • Salaire débutant
    1700€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Informaticien, le testeur est le spécialiste de la chasse aux bugs, ces erreurs qui empêchent le bon fonctionnement d'un logiciel. À lui de les signaler au service développement.

Il s'assure qu'une application correspond au cahier des charges, qu'elle ne détériore pas le système d'information, qu'elle est utilisable sur tous types de matériels informatiques et dans tous les cas d'utilisation. Il établit une stratégie, élabore les outils de tests, les exécute, analyse les résultats, rédige des rapports et transmet les anomalies détectées au développeur informatique chargé des corrections.

Le testeur peut travailler sur un logiciel médical, un logiciel culturel et pédagogique : il s'assure que l'accompagnement sonore et les dialogues sont synchronisés.

Il travaille seul ou au sein d'une équipe, au sein d'ESN (entreprises de services du numérique), d'agences Internet, chez les éditeurs de sites, les éditeurs de jeux vidéo…

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir un BTS, un DUT ou un DEUST, éventuellement complété par une licence professionnelle en informatique, par exemple (1 an) ; 5 ans pour un master ou un diplôme d'ingénieur en informatique, spécialisé en génie logiciel, programmation informatique…

bac + 2
bac + 3
bac + 5
* Prix hors frais de port