vendeur/euse-magasinier/ère en fournitures automobiles

Phares, plaquettes de frein, pneus, autoradio, pompe à gasoil, pare-brise... le vendeur-magasinier en fournitures automobiles se partage entre le comptoir et le magasin. À la fois technicien, gestionnaire et vendeur, il conseille les particuliers comme les professionnels (de l'auto, de la moto ou du véhicule industriel).

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Triple compétence pour ce professionnel, à la fois vendeur, technicien et gestionnaire. Le vendeur-magasinier en fournitures automobiles est un mécanicien dans l'âme. Connaissant parfaitement les différents composants (pièces et matériels) d'un véhicule et leur rôle (motorisation, boîte de vitesses, suspension, freinage), il est capable de comprendre les demandes pointues de professionnels de l'auto, de la moto ou du véhicule industriel... et d'y répondre ! Il sait aussi accueillir et écouter les particuliers, pour leur proposer les pièces ou produits adéquats et les conseiller sur leur montage ou leur utilisation.

Ce vendeur spécialisé gère et contrôle tous les mouvements de pièces dans le magasin. Il prépare les commandes, réceptionne, vérifie et enregistre les livraisons sur des logiciels spécialisés. Il assure la facturation et les encaissements, collabore aux campagnes de promotion. Grâce à l'informatique, il peut vérifier sous quel délai est disponible le GPS ou le disque de frein commandé par un client. La vente par Internet s'est fortement développée dans ce secteur.

Organisé, rapide et rigoureux, le vendeur-magasinier aime les contacts. Il peut exercer son activité dans le service pièces détachées d'un concessionnaire de véhicules, dans un centre auto ou dans un centre de réparation rapide. Il peut aussi animer une boutique en libre-service.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans d'études pour préparer un CAP vendeur-magasinier en pièces de rechange et équipements automobiles qui peut être complété par un bac professionnel en 2 ans dans les secteurs de la logistique, du commerce, de la vente ou par un CQP Conseiller de vente confirmé pièces de rechange et accessoires.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port