L'interprète en langue des signes fait le lien entre une personne ou un groupe de personnes sourdes et un ou plusieurs entendants. Il traduit les propos des uns et des autres, tour à tour en français et en langue des signes.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'interprète en langues des signes traduit les échanges entre des personnes sourdes qui pratiquent la langue des signes et des personnes entendantes qui parlent en français, puisque la langue des signes n'est pas universelle mais connaît des variantes selon les pays. L'interprète signe avec ses mains mais utilise aussi son visage, ses épaules, etc. selon une logique visuelle et en respectant une grammaire spécifique. Il peut être salarié d'une association, d'une entreprise, d'un établissement de formation, etc. ou vacataire. Il existe peu de formations mais les débouchés sont réels.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans d'études pour obtenir une licence professionnelle intervention sociale : accompagnement de publics spécifiques, parcours développement et médiation linguistiques en langue des signes ; gestion et accompagnement de projets pédagogiques, parcours enseignement de la langue des signes française.

5 ans pour un master sciences du langage, parcours interprétariat en langues des signes français.