Mécanique

Les métiers et l'emploi dans
la mécanique

Publication : 3 novembre 2023

Automobile, aéronautique, agroalimentaire, médical... tous ces secteurs font appel à des experts en mécanique. Maîtrisant les techniques traditionnelles comme les technologies de pointe, des ingénieurs, des techniciens et des opérateurs qualifiés assurent la conception, la production, la maintenance et la vente des machines.

Premier employeur industriel de France

Se classant au 6e rang mondial, les industries mécaniques françaises regroupent 10 986 entreprises de plus de 10 salariés (95 % de TPE-PME) et emploient 600 000 salariés. C'est un des premier employeur industriel français.

Les trois grands domaines d’activité sont la transformation des métaux (sidérurgie, fonderie, plasturgie), la production et la maintenance des équipements industriels (production de composants, machines-outils, systèmes) et a fabrication de matériel de précision (optique, instruments de mesures et de navigation, matériel médical…).

Face aux départs à la retraite d’ici 2030, le secteur des industries mécaniques devraient recruter des techniciens.

Techniciens et ingénieurs ont la cote

De la conception de pièces ou d’équipements à leur vente par des ingénieurs technico-commerciaux, les industries de la mécanique font appel à de nombreuses compétences. Ces professionnels peuvent travailler dans l’un des trois grands domaines d’activités : les équipements industriels, le matériel de précision et la transformation des métaux.

Dans les bureaux d’études, des ingénieurs, des techniciens et des dessinateurs en construction mécanique, créent et développent des produits ou des procédés industriels.

En production, différents profils sont très recherchés : ingénieurs spécialisés, techniciens d’assemblage, techniciens de maintenance... Sans oublier les opérateurs en traitement des matériaux, les soudeurs et les tuyauteurs.

La tendance est à l’élévation des niveaux de qualification : techniciens et techniciens supérieurs représentent la moitié des recrutements, les ingénieurs 20 %. Quelques fonctions, comme acheteur, chef de projet, opérateur en traitement de surface, font une belle percée.

Présentes dans des secteurs innovants comme l’énergie, le naval, le ferroviaire, l’aéronautique, l’automobile, la robotique, la chimie, l’agroalimentaire, ces industries font preuve de dynamisme.

 


À lire aussi

Sur le web

Boutique