MC (futur CS) Technicien(ne)
en chaudronnerie aéronautique
et spatiale

Durée de la formation :  1 an
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État
Niveau terminal d'études :  Bac + 1

Les mentions complémentaires (futurs CS)

A la rentrée 2024, les "mentions complémentaires" (MC) deviennent "certificat de spécialisation" (CS). Les premiers diplômes mentionnant cet intitulé seront délivrés en 2025. Certains certificats de spécialisation (ex MC) se...

Objectifs de la formation

Le (la) technicien(ne) en chaudronnerie aéronautique et spatial contribue à la réalisation et à la maintenance des aéronefs (avions, hélicoptères, lanceurs, satellites...). Il ou elle travaille en atelier de fabrication, d'assemblage ou de réparation. C'est un ou une spécialiste de la mise en forme des pièces souvent complexes réalisées à partir de tôles fines, de profilés ou de tubes. Ces pièces sont en alliage d'aluminium, de nickel ou de cobalt, en acier inoxydable, en titane ou en matériaux composites. Elles sont fabriquées à l'unité ou en petite série. Il ou elle a appris à organiser, préparer contrôler ses activités. Il ou elle sait fabriquer un élément chaudronné (traçage assisté par ordinateur, découpage, préformage, formage, formage par cintrage, roulage, pliage...). Il ou elle sait ajuster et mettre aux côtes une pièce chaudronnée, préparer et réaliser les opérations de traitement thermique. Il ou elle utilise des machines à commande numérique ou conventionnelle. L'élève a aussi appris à réparer un élément chaudronné de structure qu'il a déposé auparavant, avant de l'assembler et le reposer.

Le (la) technicien(ne) en chaudronnerie aéronautique et spatiale trouve un emploi dans des PME ou des grandes entreprises. Il ou elle exerce ses activités chez les constructeurs et équipementiers de l'aéronautique et du spatiale, les entreprises de maintenance, les Ateliers Industriels Aéronautiques (AIA) de l'État et les compagnies aériennes. Il ou elle intervient fréquemment dans un environnement international. Il ou elle est amené(e) à lire et renseigner des documents en langue anglaise (anglais technique aéronautique).

Attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

  • Etre titulaire de l'une des spécialités suivantes du baccalauréat professionnel : aéronautique option structure, technicien en chaudronnerie industrielle, réparation des carrosseries, construction des carrosseries.
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet.
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement et de sécurité.
  • Mobiliser ses compétences en expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter.

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour la voie scolaire

35 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

65 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

Pour l'apprentissage

92 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

8 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU

7 résultats