Influenceur / influenceuse

Vêtements, cosmétiques, voyages... l'influenceur ou l'influenceuse donne son avis sur de nombreux produits. Il ou elle se met en scène et poste des vidéos sur les réseaux sociaux, afin d'augmenter sa notoriété et de susciter des achats. 
Niveau minimum d'accès :  Bac + 2
Statut :  Indépendant

Secteur professionnel : Marketing , publicité

Centres d'intérêt : Aimer communiquer, J'ai le sens du contact

Le métier

L'influenceur ou l'influenceuse scénarise les vidéos qu'il ou elle poste sur les réseaux sociaux, tels TikTok, Instagram, Youtube, Pinterest, etc. Il ou elle utilise des logiciels de montage pour mettre en scène un produit ou une situation, soigne l'éclairage et la présentation du contenu, retouche ses selfies. Par ses avis et ses opinions postés régulièrement, il ou elle fait vivre son compte et cherche à augmenter son nombre de followers avec lesquels il lui faut interagir régulièrement. Se renouveler est une nécessité pour l'influenceur ou l'influenceuse qui doit inspirer et divertir son public, afin de continuer à lui plaire. Plus sa notoriété est grande, plus son influence pourra être reconnue par des marques susceptibles de lui apporter une rétribution. Cette dernière est très variable. Elle dépend du nombre d'abonnés, du réseau social choisi, du nombre de partenariats obtenus... Certains utilisent les services d'agents pour signer des accords avec les marques. La majorité des influenceurs doivent exercer une autre activité pour vivre. À noter : depuis le 1er juin 2023, la France est le premier pays européen et l'un des premiers pays au monde à encadrer et à réguler le secteur de l'influence commerciale, avec, notamment, la création d'une définition juridique de l'agence d'influenceur et l'obligation d’un contrat écrit entre les marques, les agences et les influenceurs à partir d’un certain montant.

Les études

 Après le bac

 La plupart des influenceurs sont autodidactes. Toutefois, un cursus préparant aux métiers du marketing, de la communication ou de l'internet peut être envisagé après le bac. Par exemple, 2 ans pour un BTS communication ; 3 ans pour un BUT métiers du multimédia et de l'internet, une licence professionnelle métiers du numérique ou un bachelor d'école de commerce...

bac + 3

bac + 2

Emploi et secteur

Secteur