Médiateur social / médiatrice
sociale

Les médiateurs sociaux exercent en zones sensibles pour prévenir ou tenter de remédier à des problèmes d'incivilité. Ils mènent des actions de prévention sur le terrain, et leurs missions dépendent de l'organisme qui les emploie.
Niveau minimum d'accès :  CAP ou équivalent
Statut :  Statut salarié

Secteur professionnel : Social

Centres d'intérêt : Je veux être utile aux autres, Je veux faire respecter la loi

Le métier

Au pied des immeubles, dans les quartiers sensibles, dans les transports, etc., les médiateurs sociaux vont à la rencontre des habitants pour prévenir les situations d'insécurité, rassurer les usagers, dissuader certains de commettre des incivilités (détérioration de cages d'escalier, incendie de poubelles, graffitis, etc.)... En journée ou le soir, sans autre arme que celle du dialogue, ils font des tournées dans les quartiers, en binôme, ou mènent des actions préventives. Ils servent d'interface entre les familles, les travailleurs sociaux, le conseiller principal d'éducation d'un collège ou lycée... Ils peuvent travailler pour différentes structures et évoluer par exemple vers un poste de formateur ou coordinateur d'équipe.

Les études

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agent de prévention et de médiation ; autres voies possibles le BPJEPS (brevet professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et des Sports) animation sociale ou le TP médiateur social accès aux droits et services, tous deux de niveau bac

Après le bac

3 ans pour obtenir le BUT carrières sociales parcours animation sociale et socio-culturelle

bac + 3

CAP ou équivalent

bac ou équivalent

Emploi et secteur

Secteur