Pharmacien distributeur /
pharmacienne distributrice en gros

Le pharmacien distributeur ou la pharmacienne distributrice en gros assure un approvisionnement continu pour répondre aux besoins des patients et garantir un accès aux soins pour tous. Il ou elle travaille dans les entreprises distributrices de médicaments, de dispositifs médicaux et d’autres produitsde santéauprès des pharmacies (officines) et des établissements de santé (hôpitaux, cliniques…) en France et à l’étranger.
Niveau minimum d'accès :  Bac + 6
Salaire débutant :  3000 €
Statut :  Statut salarié

Synonymes : Pharmacien/ne grossiste-répartiteur/trice

Secteur professionnel : Industrie pharmaceutique

Le métier

Contrôler les opérations pharmaceutiques

Le pharmacien distributeur ou la pharmacienne distributrice en gros supervise les opérations liées au contrôle de la qualité des produits (conditions de stockage et de transport, dates de péremption…) et à la sécurité des processus (référencement des produits, « qualification » des clients et fournisseurs…). Il ou elle assure la traçabilité et la « sérialisation » (codage informatique de chaque emballage) des médicaments (enregistrement des lots et de leur suivi, authentification). Il ou elle dirige les audits et les inspections.

Contrôler les opérations logistiques

Il ou elle dirige les opérations logistiques (stockage, réception et livraison des médicaments), ainsi que les retraits de marché et les retours des produits. Il ou elle « qualifie » les établissements autorisés et les personnes habilitées à gérer ou à délivrer des médicaments.

Respecter les procédures pharmaceutiques

Les pharmaciens distributeurs en gros effectuent une veille réglementaire tout en respectant scrupuleusement le code de la santé publique et l’application des bonnes pratiques de distribution en gros. Managers, ils assurent la gestion des équipes et la formation des collaborateurs.

Entretenir les relations externes

Ils interagissent avec les clients, les fournisseurs et les prestataires externes pour toute question pharmaceutique et/ou liée à l’approvisionnement. Ils gèrent les relations avec les autorités de tutelle et prennent en charge les déclarations administratives. En cas de réclamation sur les produits de santé provenant des laboratoires pharmaceutiques, ils informent le fournisseur et assurent le suivi avec les clients, y compris en cas de rappel de lots.

En vidéo

Compétences requises

Sens de l'organisation et des relations humaines

Les pharmaciens distributeurs en gros doivent faire preuve d’organisation, de rigueur, de méthode et être capables de s’adapter à n’importe quelle situation. Ils possèdent encore d’autres qualités : curiosité, réactivité, disponibilité, mobilité, sens des relations humaines…

Où l'exercer ?

Disponibilité et travail d’équipe

Les pharmaciens distributeurs en gros travaillent à la fois dans un entrepôt et dans un bureau. Ils peuvent être amenés à se déplacer et à intervenir en cas d’urgence. Ils collaborent avec tous les personnels : préparateurs de commande, chargés des ressources humaines, commerciaux, services informatiques…

Responsabilité et autonomie

Les pharmaciens distributeurs en gros garantissent la sécurité pharmaceutique dans l’entreprise et sont les interlocuteurs privilégiés de leur direction et des autorités de tutelle : ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) et DGS (Direction générale de la santé) au sein du ministère de la Santé et de la Prévention. Ils occupent une place importante dans l’entreprise et savent faire preuve d’une grande autonomie et capacité de décision.

Les études

Après le bac

 Le cursus de pharmacie débute avec le PASS (parcours accès santé spécifique) ou la L.AS (licence accès santé). Les études durent 6 ans (cycle court) pour obtenir le DE (diplôme d'État) de docteur en pharmacie.

bac + 6

Emploi et secteur

Évolution et mobilité

L’évolution de la réglementation et les besoins de santé grandissant ont favorisé une forte demande de pharmaciens distributeurs en gros. Ces derniers peuvent évoluer vers des postes de responsable d’exploitation, de directeur ou directrice d’établissement, de directeur ou directrice d’un service support du siège, de pharmacien ou pharmacienne responsable d’une société ou d’une filiale. L’implantation des établissements pharmaceutiques couvrant l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, les possibilités de mobilité sont nombreuses.

Salaire du débutant

3000 euros brut par mois. Jusqu'à 6000 euros brut par mois, selon l’expérience, les compétences et la fonction au sein de l’entreprise.