Technicien / technicienne frigoriste

Spécialiste de l'installation d'équipements frigorifiques, de la mise en service et de la maintenance ou du dépannage d'équipements de production de froid, le technicien ou la technicienne frigoriste intervient dans de nombreux secteurs où le froid est indispensable.
Niveau minimum d'accès :  Bac ou équivalent
Salaire débutant :  2160 €
Statut :  Statut salarié

Synonymes : Technicien/ne froid commercial, Technicien/ne froid embarqué, Technicien/ne froid industriel

Secteur professionnel : Mécanique

Centres d'intérêt : Je me passionne pour les nouvelles technologies, Réparer, bricoler, j'adore ça

Le métier

Mise en service

Des patinoires aux supermarchés en passant par les laboratoires pharmaceutiques... les installations frigorifiques sont son domaine d'intervention. Le technicien ou la technicienne frigoriste doit réaliser un certain nombre d'actions pour la mise en service : positionner les composants, fixer les câbles électriques et raccorder les tuyauteries de l'installation frigorifique. Il ou elle réalise les branchements, contrôle l'étanchéité et charge de fluide frigorigène, vérifie que tout est conforme avant de mettre en service l'installation et d'en ajuster les paramètres pour en assurer le bon fonctionnement.

Maintenance

Maintenir en température, comme dans un rayon de surgelés par exemple, nécessite un entretien régulier des équipements. Le ou la frigoriste se déplace, contrôle les appareils, vérifie les paramètres afin de faire un diagnostic de l'installation. Il ou elle doit aussi veiller à travailler dans le respect des normes de sécurité et d'hygiène.

Assistance à la conception

En bureau d'études dans les entreprises spécialistes du froid, certains techniciens frigoristes intègrent les équipes techniques chargées de dimensionner les installations et de définir les plans d'installation des équipements.

Compétences requises

Larges savoirs techniques

Le métier fait appel à des connaissances multitechniques en électricité, mécanique, thermodynamique, hydraulique... Il faut aussi connaître les réglementations, notamment concernant les fluides frigorigènes utilisés dans les installations. Le dépannage et l'entretien des équipements nécessitant des déplacements sur site, le sens de la relation au client est indispensable.

Sens des responsabilités

Ces spécialistes font preuve de rapidité et de perspicacité dans le règlement des problèmes, mais aussi d'un sens aigu des responsabilités et de la sécurité. Par exemple, en vérifiant que la chaîne du froid de congélateurs dans un supermarché n'est pas interrompue (sinon les aliments ne seront plus consommables), ou encore en manipulant les fluides frigorigènes avec attention afin de ne pas les rejeter dans l'atmosphère pour préserver l'environnement.

Où l'exercer ?

Sur un chantier

Pour monter une installation frigorifique sur un chantier, par exemple, il ou elle travaille entre une journée et plusieurs semaines, selon la taille du système frigorifique, avec des horaires réguliers.

Dans un bureau

Lorsqu'ils travaillent en bureau d'études, les techniciens frigoristes sont plus sédentaires, même s'ils peuvent se rendre chez les clients. Par exemple, pour bien comprendre leurs besoins avant la mise en place des installations.

En mouvement

Le ou la frigoriste se déplace avec son véhicule d'intervention, surtout en début de saison chaude, quand les installations marchent à plein rendement. La zone de couverture d'un ou d'une technicienne qui fait de la réparation peut-être large. Il ou elle peut se déplacer dans toute une région pour réparer équipements frigorifiques et unités de climatisation. Les dépanneurs ont des astreintes (nuit ou week-end), surtout s'ils interviennent sur des installations où la préservation de denrées alimentaires est en jeu.

En tenue

Pour leur sécurité, les techniciens frigoristes portent des EPI (équipements de protection individuelle) pour se protéger des chocs, du courant électrique et des effets du froid.

Les études

Après la 3e

3 ans pour préparer le bac professionnel métiers du froid et des énergies renouvelables ; 2 ans pour le BP installateur, dépanneur en froid et conditionnement d'air ; 1 an pour le TP technicien d'intervention en froid commercial et climatisation

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS fluides, énergies, domotique, option B : froid et conditionnement d'air ou maintenance des systèmes, option B : systèmes énergétiques et fluidiques, éventuellement complété par la licence professionnelle installations frigorifiques et de conditionnement de l'air (1 an). 3 ans pour le BUT métiers de la transition et de l'efficacité énergétiques. 3 ou 4 ans pour obtenir le titre de responsable de conception, mise en place et maintenance des installations frigorifiques et climatiques.

bac + 3

bac + 1

bac ou équivalent

bac + 2

Emploi et secteur

Une diversité d'employeurs

Les techniciens frigoristes exercent dans des sociétés spécialisées dans l'installation et la maintenance en froid, en cuisine professionnelle et en climatisation, dans des entreprises de distribution de matériels frigorifiques, dans les entreprises qui ont leurs propres techniciens de maintenance ou en bureau d'études.

Des évolutions possibles

Les techniciens frigoristes peuvent se spécialiser sur un équipement et devenir référents sur celui-ci, ou, au contraire, profiter de la diversité des équipements pour ouvrir leur panel de compétences. Ils peuvent aussi se tourner vers des fonctions technico-commerciales. Ces professionnels peuvent encore devenir responsables SAV (service après-vente), responsables d'une équipe technique ou même créer leur propre entreprise.

Salaire du débutant

2160 euros brut par mois.