Imprimer

Je suis accro au multimédia

Publication : 17 septembre 2013

Grand amateur d’encyclopédies électroniques et de jeux vidéo, vous êtes intéressé par l’éventail des métiers qui ont propulsé la communication interactive à un sommet interplanétaire. Technicien, créatif ou encore organisateur, chaque talent peut trouver sa place.

adolescent surfant sur internet

À lire aussi

Sur Onisep.fr

C’est la technique qui m’intéresse

Vous obtenez le son mais pas d’image sur votre console vidéo. Cela vous intrigue et vous essayez de trouver la solution. Vous rêvez de rejoindre le monde des techniciens, car, comme eux, vous adorez analyser et résoudre les problèmes.

Ces professionnels n’ont pas peur de l’imprévu. Leurs connaissances en informatique sont un précieux renfort pour tous les professionnels du multimédia. Leurs interventions vont du dépannage à la conception technique d’un site Internet.

Ingénieurs et techniciens du monde virtuel peuvent être mobilisés quelques heures ou quelques mois d’affilée sur une mission particulière.

Du montage d’un film à l’assistance d’une équipe de créateurs, les situations ne requièrent pas la même disponibilité.

Mais l’urgence fait toujours partie de leur quotidien, la semaine comme le week-end.

Pour quels profils ?

Technique

  • Être curieux, patient, disponible, ouvert d’esprit, soucieux de mettre régulièrement à jour ses connaissances.
  • De bac + 2 pour les techniciens à bac + 5 pour les ingénieurs, les formations en informatique s’imposent pour accéder aux métiers techniques du multimédia.

Je suis créatif

Ce qui vous intéresse en priorité, c’est de créer des animations, de concevoir l’habillage textuel, visuel et sonore d’un mobile ou encore d’imaginer un scénario. Dans ce secteur, les métiers se situent à la limite des domaines artistiques et techniques.

Dans la création de jeux vidéo, s’affairent ensemble généralement des infographistes, des scénaristes, des professionnels du son et de l’image.

Tous ces professionnels ont une formation spécialisée dans leur domaine, mais ils doivent aussi être capables de comprendre les contraintes des autres et de dialoguer avec chacun.

Ainsi, le scénariste qui invente une histoire, des personnages, les étapes du jeu a besoin du graphiste pour réaliser l’univers qu’il a imaginé et d’un animateur 3 D pour donner vie à l’ensemble.

En entreprise ou dans une petite agence multimédia, ce travail se pratique souvent de manière irrégulière, mais à un rythme intense.

Pour quels profils ?

Créatif

  • On attend du créateur de l’autonomie, de la flexibilité et de l’ouverture d’esprit.
  • Faire preuve d’une bonne expression orale et écrite et avoir le contact facile avec les autres.
  • Des études de bac + 2 à bac + 5 en informatique sont une bonne porte d’entrée pour ce métier.

J’aime bien organiser

Pour qu’un projet aboutisse, il faut des concepteurs qui créent le contenu (idées, mécaniques, niveaux), des programmeurs qui créent le contenant (aspect technique), des graphistes pour l’habillage visuel, des testeurs, des musiciens et un chef d’orchestre.

Le chef de projet multimédia coordonne et anime ces équipes d’informaticiens (développeur, intégrateur, ingénieur logiciel), de créatifs (concepteur, graphiste) et de commerciaux. Il donne vie au projet et l’accompagne jusqu’à sa mise en ligne ou sa commercialisation.

Pendant des mois, il planifie et suit l’activité de ces différents talents, s’assure que chacun réalise sa mission au mieux dans les délais fixés et que le produit correspond aux attentes du client.

Pour quels profils ?

Organiser

  • Avoir une culture à la fois artistique, technique et informatique dans tout ce qui se rapporte aux nouvelles technologies de la communication.
  • Études supérieures, de bac + 3 à bac + 5 en communication, informatique, gestion et commerce.

Les publications de l'Onisep

Le dico des métiers (2013)

Le dico des métiers

Parution : avril 2013

Internet (2012)

 Les métiers d’Internet, collection Parcours

Parution : avril 2012

Haut de page

Vient de paraître