Je veux protéger la planète

Publication : mai 2015
Deux à quatre espèces animales ou végétales disparaissent chaque année, en grande partie à cause des activités humaines. Ce n'est pas une fatalité. Vous pouvez, comme ces professionnels, contribuer à réduire ces atteintes à l'environnement.

nattoyage des plages apres la marée noire

Je suis pour le développement durable

Si vous pensez que l'industrie et l'agriculture doivent produire sans sacrifier l'environnement, vous êtes pour un développement durable.

Depuis quelques années, les scientifiques alertent les populations sur les conséquences des activités économiques : le trou dans la couche d'ozone qui laisse passer davantage les rayons du soleil et provoque le réchauffement de la planète, la pollution des sols, des eaux, de l'air, etc.

Pour continuer à cultiver la terre et à fabriquer des objets sans détruire la planète, des professionnels mettent au point des produits moins agressifs, cherchent à réduire les déchets, la consommation d'eau, d'énergie, etc.

Pour quels profils ?

Développement durable

  • Bonnes connaissances techniques (on les apprend en 2 à 5 ans après le bac)
  • Aimer convaincre, car il faut beaucoup dialoguer pour amener les gens à changer leurs habitudes.

Je veux prévenir les risques industriels et naturels

Une fuite dans une cuve agricole et c'est toute une rivière qui est polluée, entraînant la destruction de la faune aquatique. C'est dire le rôle important que jouent les ingénieurs et les techniciens dont la mission est de prévoir tous les incidents possibles et de prendre des mesures afin de les prévenir.

Ils travaillent dans les usines qui présentent le plus de risques comme la chimie ou le pétrole, mais pas seulement : un petit incendie dans une imprimerie peut ravager des kilomètres carrés et produire des gaz très toxiques.

Certains professionnels ont, eux, pour mission de prévenir les risques naturels : une avalanche, un glissement de terrain, une inondation, une tempête, un tremblement de terre ou un cyclone. Ainsi, des diagnostics géophysiques permettent de prévenir des éboulements de falaises.

Pour quels profils ?

prévenir les risques

  • Aimer tout prévoir.
  • Avoir le sens pratique
  • Être rigoureux
  • Capacité d'écoute et de dialogue pour transmettre à tous les salariés d'une entreprise la culture de la sécurité
  • Connaissances techniques à acquérir en 2 ou 5 ans après le bac (en radioprotection, hygiène-sécurité-environnement, géologie, hydrogéologie, risques naturels...).

Je veux combattre les pollutions

Les fumées d'usine, les engrais chimiques, les déchets des entreprises et des familles... toutes les activités humaines laissent des traces dans l'air, le sol et l'eau. Des professionnels interviennent pour éviter la pollution ou nettoyer.

Des techniciens spécialisés dans la mesure de la qualité de l'air grimpent au sommet des cheminées d'usine pour vérifier que les fumées sont conformes aux normes autorisées, alors que d'autres vont analyser les eaux ou les sols situés à proximité des entreprises.

Chaque jour, il faut s'occuper des déchets que nous produisons, s'assurer que l'eau du robinet est de bonne qualité.

Lorsqu'un accident se produit ou lorsqu'une entreprise à risque déménage, il faut nettoyer les sols contaminés : on ne peut construire des immeubles, des écoles sur l'ancien site d'une usine chimique.

Une partie du travail s'effectue sur le terrain pour relever les mesures de pollution, l'autre en laboratoire pour analyser les prélèvements.

Pour quels profils ?

Combattre les pollutions

  • Des techniciens (du bac pro à bac+3 en hygiène, mesures physiques, chimie, analyse et traitement des pollutions) pour les prélèvements et les analyses
  • Des ingénieurs et des titulaires de masters pour les études de dépollution et la prévision des risques.

Je veux éduquer à l'environnement

Chacun a un rôle à jouer pour protéger la planète : l'État, les entreprises, les citoyens et les associations. Il existe des milliers d'associations, petites ou grandes, animées par des personnalités militantes qui souvent inventent leur métier.

Un exemple : Guillaume cherche les sources de pollution pour WWF, caméra au poing. Il les filme et fait du buzz sur Internet pour interpeller l'opinion.

D'autres informent, éduquent à l'environnement pour sensibiliser les populations.

Pour quels profils ?

Eduquer à l'environnement

  • Pédagogue
  • Créatif
  • Militant, il aime convaincre et ne renonce pas facilement.
Imprimer

À lire aussi

Sur le même sujet

Fiches secteur :

Les publications de l'onisep

  • métiers

métiers

Les métiers de la propreté et des services associés, collection Zoom sur les métiers
Les métiers de la propreté et des services associés
Les métiers de la propreté et des services associés
collection Zoom sur les métiers
parution en mars 2013
Tout savoir sur les métiers de la propreté et des services associés
Le dico des métiers
collection Hors Collection
parution en mars 2013
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels