agent/e de sûreté ferroviaire

En uniforme et assermenté, l'agent de la sûreté ferroviaire protège les voyageurs, surveille les gares, les installations et les équipements de la SNCF, les trains de marchandises, etc. Il est formé pour prévenir ou intervenir si besoin.

  • Salaire débutant
    1616€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'agent de la sûreté ferroviaire travaille en équipe et en uniforme. Au terme d'une formation rémunérée dispensée par la SNCF (Société nationale des chemins de fer), il est assermenté et possède un port d'armes. Il assure la sécurité des voyageurs dans les trains comme dans les gares. Mais il est aussi chargé de surveiller les installations et les équipements de la SNCF, les marchandises transportées, les entrepôts, de renseigner voyageurs et employés, et de prêter main-forte aux contrôleurs en cas d'incident... Pour cela, il patrouille le secteur dont il a la charge. Il doit allier maîtrise de soi et bonne condition physique.

Chaque année, la SNCF recrute des agents de la sûreté ferroviaire pour renouveler ses équipes. Pour postuler, il faut avoir plus de 18 ans, un casier judiciaire vierge, et être titulaire soit d'un CAP, soit d'un bac. Les candidats retenus suivent ensuite une formation rémunérée de 16 semaines, validée par un examen. Les postes disponibles sont publiés sur le site Internet de la SNCF et localisés exclusivement en Ile-de-France.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

CAP ou bac.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port