Accueil > Secteurs > Fiches métier > agent(e) de la surveillance SNCF
  • Imprimer

< Retour à la page précédente

Fiche métier

agent(e) de la surveillance SNCF

Au sein de la police des chemins de fer, l'agent de la surveillance, armé et en uniforme, protège les voyageurs, mais aussi surveille les gares, les installations et les équipements de la SNCF, les trains de marchandises...

  • agent-e-de-la-surveillance-SNCF

Le métier

Nature du travail

Assurer la sécurité des clients

Principale mission de l'agent de la surveillance : éviter les actes de malveillance et les agressions dans les gares et dans les trains. Travaillant toujours en équipe (au sein d'une brigade), il intervient pour faire cesser les troubles et les incidents. Son objectif : garantir la sécurité et la tranquillité des voyageurs.

Protéger les personnels SNCF

Comme pour les usagers des lignes, l'agent de surveillance assure également la protection de tous les personnels de la SNCF. Par exemple, des conducteurs de train, des contrôleurs, des agents de gare...

Pour mener à bien sa fonction, l'agent travaille en collaboration étroite avec les services de la Police nationale et de la gendarmerie.

Réduire les fraudes, les vols

L'agent participe aussi activement à la lutte contre la délinquance financière subie par l'entreprise. Dans ce cas, il est parfois amené à prêter main-forte aux agents du service commercial train (contrôleurs). Il surveille enfin les installations et les entrepôts de marchandises de la SNCF afin d'éviter les vols ou les actes de vandalisme.

Compétences requises

Savoir rassurer

Réactivité, équilibre psychologique et maîtrise de soi sont les principales qualités de l'agent de la surveillance. Par sa présence en gare ou dans les trains, l'agent rassure les voyageurs. Il est à l'aise sur le plan des relations humaines et a le sens du dialogue et de la diplomatie. Il apprécie le travail en équipe car il est intégré au sein d'une brigade.

Un professionnel de la sécurité

Outre d'excellentes qualités sportives et physiques, l'agent de surveillance doit aussi maîtriser toutes les techniques d'intervention et de défense... même si son rôle est avant tout préventif et dissuasif. En cas d'intervention délicate, il sait faire preuve de sang-froid et a le sens des responsabilités et du devoir.

Devenir maître-chien

L'agent de la surveillance peut aussi se spécialiser, durant sa formation, en devenant maître-chien au sein de la police ferroviaire. Actuellement, on dénombre une soixantaine d'agents de ce type.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

En uniforme

Au sein de la police des chemins de fer, l'agent de la surveillance fait partie intégrante de l'entreprise. Appartenant à une brigade et dirigé par un chef de la surveillance, l'agent est assermenté et armé. Il est facilement identifiable par les clients et par les personnels de la SNCF puisqu'il porte, lors de son service, un uniforme comme les gardiens de la paix ou les gendarmes...

Disponible en continu

Les horaires de travail sont variables. Les activités de l'agent de la surveillance exigent un service d'astreinte périodique où il doit intervenir la nuit, les samedis, les dimanches et les jours fériés.

Des activités variées

L'agent de la surveillance ne connaît pas la routine ! Ses tâches quotidiennes sont variées : surveillance d'un entrepôt de fret de l'entreprise ou d'un train de marchandises, rondes à bord des trains de jour comme de nuit, mise en sécurité d'une gare ou d'une station de RER, intervention en cas d'incidents ou d'agressions...

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

Smic + primes.

Intégrer le marché du travail

En fonction des besoins

L'embauche dépend des besoins régionaux. Ce sont les directions régionales de la SNCF ou l'agence de recrutement de l'Ile-de-France (ARDIF) qui collectent les offres et les demandes d'emploi. Pour se tenir informé, il faut consulter régulièrement le site de recrutement de la SNCF.

Évolution de carrière

Après quelques années d'expérience, l'agent de la surveillance peut accéder à des responsabilités élargies, voire devenir chef d'une brigade d'agents de la surveillance. Grâce à la formation continue professionnelle mise en place par la SNCF, l'agent de la surveillance peut aussi accéder à d'autres métiers, comme par exemple agent commercial train (contrôleur).

Accès au métier

Accès au métier

Il faut d'abord être embauché par la SNCF avant de suivre la formation organisée par l'entreprise. Avant de postuler une offre d'emploi d'agent de la surveillance de l'entreprise publique, il est recommandé d'avoir eu une première expérience professionnelle dans le domaine de la sûreté.Par exemple : agent de prévention ou de sécurité dans une société de gardiennage.

Formation professionnelle : il faut être âgé d'au moins 21 ans et titulaire d'un BEP ou d'un bac (toutes séries et toutes spécialités confondues). La formation, d'une durée de 6 mois et demi et rémunérée, comporte deux parties : théorique (en école) et pratique (sur le terrain). Les thèmes étudiés : connaissance du fonctionnement et des particularités de l'entreprise SNCF, techniques d'intervention et de tir...

La formation est validée par une évaluation professionnelle.

Exemples de formations

Jusqu’au Bac

CAP ou équivalent

bac ou équivalent

En savoir plus

Témoignages

Nabil, agent de la surveillance

À la fois cheminot et policier

"Nous sommes avant tout des cheminots. Notre mission, c'est de protéger le personnel, comme les contrôleurs... et les voyageurs. Nous sommes là aussi pour sécuriser les gares et les trains, surtout pendant les heures de pointe : il y a beaucoup de monde, il y a donc des bousculades et certains délinquants en profitent pour voler des portables, par exemple. On est donc là pour les dissuader. Deux à trois fois par semaine, on interpelle un délinquant en flagrant délit pour le remettre ensuite à la Police."

(24/10/2007)

Ressources utiles

ARDIF - Agence de recrutement de l'Île-de-France
116 rue de Saussure
75840 Paris cedex 17
01 56 99 94 44

Publications

Publications Onisep

Les métiers du transport et de la logistique
collection Parcours, Onisep
parution 2013

Autres métiers susceptibles de vous interesser

Loading recommended items
Recherche libre
Loading

Je recherche

  • Un métier
  • Une formation
    Précisez un mot clé:

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

  • Un établissement

    Les champs marqués d'un * sont obligatoires

    Nous recherchons les établissements correspondant à votre demande. Merci de patienter quelques secondes...
Les services en Ligne
Les stéréotypes liés au genre sont encore très présents. Au travail, à l'école, dans notre vie quotidienne. Ce site aborde la question des choix d’études, des droits, des métiers pour balayer les idées reçues.
L'industrie, c'est l'avenir. L'industrie, c'est la vie. L'industrie, c'est pour moi : placé au cœur de la relation école-entreprise, ce site s'adresse aux collégiens de 4e et de 3e et aux lycéens de 2nde.
Connaître les parcours de formation et les débouchés des sciences économiques et sociales et des sciences et technologies du management et de la gestion. Découvrir des métiers au cœur de l’économie et de la vie de la cité.
Connaître les parcours de formation et la diversité des débouchés littéraires. Notamment les nouvelles possibilités offertes par la banque d'épreuves littéraires (BEL).
Connaître les parcours de formation, les débouchés et l'actualité des sciences et technologies. Découvrir les métiers qui mettent le cap sur l'innovation technologique.
Un nouveau site web pour tout savoir sur les formations professionnelles, l'apprentissage et les métiers du CAP au bac pro. Toutes les poursuites d'études en BTS, DUT...
Un site qui encourage les jeunes de la voie pro à faire leurs études en Europe. Des informations, des conseils pour les élèves, les équipes éducatives, les entreprises…
Choisissez votre région Fermer Carte de France
http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=1&itemid=81427&categorypath=/2/64/60837/80566/