animateur/trice de bassin versant

L'animateur de bassin versant sensibilise les agriculteurs à la protection du milieu aquatique local. Il contribue à la conservation de notre ressource en eau pour éviter, notamment, que les pesticides et les nitrates s'accumulent dans les rivières.

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'animateur de bassin versant sensibilise les agriculteurs à la protection du milieu aquatique local, pour éviter, notamment, que les pesticides et nitrates s'accumulent dans les rivières. Le bassin versant désigne l'espace sur lequel toutes les eaux de pluie suivent une pente pour se rassembler dans une rivière ou un lac. L'animateur promeut une bonne gestion de l'eau au niveau local. À partir de l'état des lieux environnemental, il définit les actions à mener et un programme d'action pour lutter contre les inondations, les ruissellements et l'érosion des sols. À ces dimensions techniques s'ajoute le suivi administratif, financier et juridique.

Ce professionnel travaille dans les chambres d'agriculture, les syndicats intercommunaux, les associations, les collectivités locales.

parution le 09/2015
* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Le métier est accessible avec un bac + 2 (BTS métiers de l'eau ; BTSA gestion et maîtrise de l'eau ou gestion et protection de la nature ; DUT génie biologique), un bac+3 (licence gestion de l'eau). Certains postes dépendant d'une collectivité importante (un conseil régional, par exemple) sont plutôt attribués à des ingénieurs spécialistes de l'eau (masters sciences de l'eau ; biodiversité, écologie et évolution... ou diplôme d'ingénieur en sciences et technologies de l'eau, hydraulique, chimie...).

Formation(s) correspondante(s)