antiquaire

Plus qu'un vendeur d'objets anciens, l'antiquaire est un véritable connaisseur en histoire de l'art. Pour trouver les plus belles pièces, il prospecte dans les salles des ventes, les expositions, les brocantes... et chine même chez les particuliers.

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Candélabres Louis XVI, coffre Renaissance, tapisserie du XVIIIe siècle, commode Régence : autant de précieux trésors pour un antiquaire ! Dans sa boutique, il entrepose et vend des meubles, des tableaux, des sculptures, des bijoux et toutes sortes d'objets anciens. Il parcourt la France entière et sort parfois même des frontières pour dénicher ces pièces : il fréquente les brocantes, les marchés aux puces, les salles des ventes, les expositions ou se rend même chez les particuliers. Féru d'histoire de l'art, il connaît les caractéristiques de chaque antiquité : son origine, son époque, son style et sa valeur. Face à un objet en mauvais état, il le rénove ou fait appel à un restaurateur d'œuvres d'art. Passionné par l'art, l'antiquaire doit également avoir des compétences en gestion, comptabilité et commerce. Mais c'est surtout un connaisseur du marché de l'art et un grand curieux doté d'un très bon relationnel.

* Prix hors frais de port