cadreur/euse

Un panoramique réussi, un mouvement de travelling impeccable... c'est l'oeuvre du cadreur, qui assure la prise de vues. Un métier très convoité au cinéma, mais qui est plus accessible en reportage ou sur un plateau de télévision.

  • Salaire débutant
    1822€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Derrière la caméra ou caméra à l'épaule, le cadreur filme. Technicien de l'image, il travaille sous la direction du réalisateur et du chef opérateur qui définissent l'angle de prise de vues, le cadrage, mais aussi la place et les mouvements de la caméra par rapport au sujet. Le cadreur coordonne les mouvements horizontaux et verticaux de la caméra et ceux des personnages, de façon à restituer le plus exactement possible l'idée du réalisateur. Sa part de création varie en fonction du projet (long ou court-métrage) et du réalisateur. Pour une production importante, il est aidé d'un assistant opérateur, qui nettoie l'objectif et fait la mise au point, avant chaque prise, afin d'obtenir une image parfaitement nette. Le cadreur doit aussi changer les bandes numériques, démonter la caméra et ses accessoires. Il donne les indications de mouvement de la caméra aux machinistes, lorsque celle-ci est posée sur un chariot ou sur une grue (pour faire un travelling, par exemple).

Au cinéma, on est second puis premier assistant avant d'être cadreur. Les plus talentueux deviennent chefs opérateurs.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image ou le diplôme professionnel de cameraman de l'EMC ; 3 ans pour le diplôme d'études supérieures de réalisation de l'Esra, option image, le diplôme de cadreur-opérateur de prise de vues, vidéo et lumière de l'Institut internationale de l'image et du son (3lS), ou une licence pro techniques et activités de l'image (1 an après un bac + 2) ; 5 ans pour le diplôme section cinéma de Louis Lumière ou le diplôme spécialisation image de La Fémis.

* Prix hors frais de port