commercial/e export

Le commercial export parcourt le monde, à la recherche de nouveaux contrats. Sa mission : développer les parts de marché de son entreprise sur une zone géographique précise.

  • Salaire débutant
    2083€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le commercial export parcourt une zone géographique précise avec comme objectif de développer les parts de marché de son entreprise à l'étranger. Il organise des rendez-vous avec des « prospects » (clients potentiels) et négocie les contrats. Il participe à des salons internationaux et à des foires pour développer son réseau. Il entretient des liens réguliers avec les clients qu'il compte déjà à son actif et se met à l'écoute de leurs besoins.

Un bac + 2 est suffisant pour débuter dans ce métier, mais les grandes entreprises préfèrent les titulaires d'un bac + 5.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS commerce international ou le DUT techniques de commercialisation, éventuellement complété par une licence professionnelle (1 an) ; 3 à 5 ans pour un diplôme d'école de commerce ; 5 ans pour un master.

* Prix hors frais de port