commissaire de police

Cadre de la Police nationale, le commissaire de police dirige un service, une école ou un commissariat. Ses missions : gérer ses équipes, piloter les opérations, suivre l'action des enquêteurs... en coordination avec la politique ministérielle.

  • Salaire débutant
    4063€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail

Mes passions : l'actualité, les médias dont Internet, faire partager mes passions aux autres…

Mes qualités : à l'aise pour parler en public, bonne écriture, curiosité, sens du partage, goût pour les rencontres, bon relationnel

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Meneur d'hommes et de femmes, le commissaire de police dirige un commissariat ou un service spécialisé : brigade des affaires criminelles, des stupéfiants, des mineurs, renseignements généraux, etc. Il gère son commissariat ou son service, pilote les opérations, coordonne et suit l'action des officiers de police chargés des enquêtes, et veille à atteindre les objectifs définis par le ministre de l'Intérieur. Ce cadre de la police doit être mobile car il ne reste en général pas plus de 4 ans dans le même poste, ce qui lui permet de prendre de plus en plus de responsabilités avant de pouvoir se présenter au grade de commissaire divisionnaire. Une trentaine de postes sont ouverts chaque année par voie de concours externe.

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans pour préparer un master (en droit de préférence). Puis concours, accessible aux candidats agés de 35 ans. Pour augmenter ses chances, il est possible de suivre, après un master, une préparation à l'ENSP (École nationale supérieure de police) ou dans une dizaine d'IEJ (instituts d'études judiciaires). Enfin, 2 ans de formation (rémunérée).

* Prix hors frais de port