conducteur/trice de bus ou d'autocar

Sécurité, ponctualité et qualité de service sont les préoccupations premières du conducteur de bus. Cet amoureux de la conduite n'assure pas seulement le transport : il accueille, informe et conseille les usagers.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Conduire un autobus dans les rues de Paris ou un car de tourisme sur le circuit des châteaux de la Loire, voilà les deux facettes d'un même métier.

Entre les deux, on trouve les conducteurs qui assurent des liaisons régulières entre deux villes proches, ceux qui sont spécialisés dans le ramassage scolaire ou encore le transport de personnels d'entreprise. Et enfin ceux qui travaillent à l'échelle européenne : Paris-Amsterdam, Marseille-Lisbonne... Doté d'une bonne résistance physique et nerveuse, le conducteur de bus se montre vigilant. Pour les très longues distances, deux chauffeurs se relaient : le premier peut ainsi se reposer quand le second prend le volant.

Le conducteur est responsable de la sécurité des passagers et du bon état de son véhicule. Grâce à ses connaissances en mécanique, il peut identifier l'origine d'une panne, alerter les services de dépannage et faciliter leurs interventions sur le véhicule.

À noter : ce m¿¿tier peut s'exercer au sein de l'armée.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans d'études pour préparer le CAP agent d'accueil et de conduite routière, transport de voyageurs. Il faut avoir 21 ans et être titulaire du permis de conduire catégorie B et D. Une visite médicale est obligatoire.

* Prix hors frais de port