conducteur/trice de travaux

Le conducteur de travaux organise et suit les différents moyens techniques, humains et financiers nécessaires à la réalisation d'un chantier de construction, de la phase projet jusqu'à la livraison, en respectant les délais et les règles de sécurité.

  • Salaire débutant
    2400€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

« Le temps, c'est de l'argent. » Cette maxime, le conducteur de travaux l'a faite sienne. Responsable du chantier de construction, il organise, planifie, contrôle et veille au respect des délais. Un engin qui tombe en panne, des matériaux qui ne sont pas livrés à temps, une tempête de neige : à lui de prendre les bonnes décisions pour qu'aucun retard ne s'ensuive.

Ses fonctions varient selon la taille de l'entreprise. D'une façon générale, il suit le chantier de A à Z. Après avoir examiné les plans de l'architecte, et les plans d'exécution des bureaux d'études, il évalue le personnel nécessaire et le recrute. Il choisit les matériaux et les sous-traitants pour la réalisation du chantier. Il est en relation constante avec le client, l'architecte (lors de réunions de chantier), la comptabilité, les fournisseurs, etc. Il a sous ses ordres tous les professionnels du chantier. La direction d'équipe ne lui fait pas peur, et il a un sens prononcé des responsabilités et des contacts. C'est avant tout un technicien qui a une grande expérience des chantiers.

À noter : ce métier est ouvert à tous les professionnels du bâtiment très expérimentés, notamment aux chefs de chantier.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir un BTS (bâtiment ; études et économie de la construction ; travaux publics), un DUT génie civil-construction durable ou un titre de responsable ou conducteur de chantier ; 3 ans pour une licence pro métiers du BTP, notamment (1 an après un bac + 2) ; 5 ans pour un diplôme d'ingénieur axé BTP, travaux publics.

* Prix hors frais de port