éclairagiste

Des ombres chinoises jusqu'aux effets de lumière programmés sur ordinateur, la palette de l'éclairagiste est large. À lui de créer un univers visuel au plus près des intentions du metteur en scène ou du chorégraphe. Ses éclairages viennent rythmer une scène ou créer une ambiance sur un tournage... Tout un art !

  • Salaire débutant
    2035€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Recréer une atmosphère pour un tournage, ponctuer et rythmer une pièce de théâtre, mettre en valeur l'univers musical d'un groupe : tel est le rôle de la lumière dans un spectacle. L'éclairagiste conçoit et crée toutes les ambiances lumière. Il enregistre le déroulé des combinaisons lumineuses sur une console informatisée : le jeu d'orgues. Il transmet ses indications au régisseur lumière, qui détermine le choix et l'usage du matériel. Les projecteurs fixes ou mobiles, les spots, les lasers ou les rampes de lampes sont ensuite installés par une équipe d'électriciens. L'éclairagiste maîtrise toutes les techniques adaptées à la production de lumière : optique, colorimétrie, photométrie... Un profil scientifique est un atout.

Seul ou avec son équipe, l'éclairagiste accompagne le spectacle pendant les tournées. Son activité s'est progressivement diversifiée, et il intervient maintenant dans de nouveaux domaines : organisation d'événements, valorisation de lieux culturels, mise en lumière d'expositions. Seuls quelques lieux de spectacle (théâtres nationaux ou régionaux) emploient des éclairagistes en CDI (contrat à durée indéterminée).

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir un DMA régie de spectacle option lumière ; 3 ans pour valider la formation de régie création à l'École supérieure d'art dramatique du Théâtre national de Strasbourg  ; 5 ans pour le parcours concepteur lumière à l'Ensatt (accès sur concours post-bac + 2).

* Prix hors frais de port