économe de flux

Mission de l'économe de flux : faire baisser la facture d'énergie des entreprises et des collectivités (villes, administrations). À lui de repérer les surconsommations et de proposer des solutions pour économiser l'eau, le chauffage, la climatisation...

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

« Halte au gaspillage », telle est la devise de l'économe de flux. Ce spécialiste en économie d'énergie intervient sur le chauffage, la climatisation, l'électricité ou l'eau. Sa mission est de réduire le budget énergie des collectivités et des entreprises. Pour cela, il établit des rapports économiques ou financiers, suit l'évolution des factures d'énergie, pointe les surconsommations et met en œuvre des solutions pour faire des économies. Il peut, par exemple, modifier le réglage des radiateurs, changer des équipements trop gourmands en énergie, etc. Son rôle est aussi de sensibiliser et d'informer le public (élus, professionnels, enseignants, élèves) sur les économies d'énergie, et d'assurer la promotion des énergies renouvelables.

Il travaille dans les collectivités locales (villes, régions, départements) ; les offices de HLM (habitations à loyer modéré), à EDF (Électricité de France) ou Engie (anciennement GDF Suez), dans l'industrie, les syndics de copropriété… L'économe de flux est avant tout un homme de dialogue : un bon sens du relationnel et de solides compétences techniques dans les domaines thermiques et énergétiques lui sont nécessaires.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS fluides, énergies, domotique ou le DUT génie thermique et énergie ; 3 ans pour une licence professionnelle (1 an après un bac +2) ; 5 ans pour un master en économie de l'environnement, de l'énergie et des transports ou un diplôme d'ingénieur spécialisé dans le domaine énergétique…).

bac + 2
bac + 3
bac + 5
bac + 6
* Prix hors frais de port