électricien/ne installateur/trice

Soucieux de sécurité, l'électricien réalise les installations électriques des maisons, des immeubles, des usines ou des centres commerciaux. Désormais, il s'occupe aussi de la pose de câbles informatiques, d'équipements de vidéosurveillance et de téléphonie.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Pour distribuer l'électricité dans les bâtiments, l'électricien installateur pose des lignes de câbles auxquelles il raccorde les différents équipements électriques. Travaillant sur des chantiers de construction ou de rénovation, il coordonne ses activités avec celles des autres ouvriers. Après avoir étudié les plans et schémas qui concernant la pose des câbles, il repère le futur emplacement des disjoncteurs, tableaux ou armoires électriques. Il installe alors les canalisations et les supports, pose le réseau de câbles, implante les divers matériels (interrupteurs, prises de courant, appareils de chauffage) et effectue les raccordements nécessaires. Une fois ces travaux achevés, il procède à une série de tests pour vérifier que l'installation est bien conforme aux plans et schémas fournis dès le départ. Il participe à la mise en service en présence du client et du chef de chantier. Selon les chantiers, l'électricien peut assurer le câblage des liaisons informatiques ou de la téléphonie, installer et régler la vidéosurveillance, les systèmes d'alarme, la gestion du chauffage et de la climatisation.

Esprit d'équipe, rigueur et sens des responsabilités sont ses principaux atouts. Les débouchés ne manquent pas et les chances d'évoluer vers un poste de chef d'équipe ou de chef de chantier sont réelles.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP préparation et réalisation d'ouvrages électriques, éventuellement complété par le BP électricien (2 ans), le BTM installateur en équipements électriques (2 ans) ou une FCIL (formation complémentaire d'initiative locale) du domaine (1 an) ; 3 ans pour le bac pro métiers de l'électricité et de ses environnements connectés.

Après le bac

1 an pour obtenir la MC technicien en énergies renouvelables, option A : énergie électrique ; 2 ans pour le certificat d'école de responsable de chantier en installation électrique.

* Prix hors frais de port