expert/e automobile

Auto, moto, camion, bus, tracteur, moissonneuse, voire bateau... l'expert automobile est un généraliste du véhicule dont il connaît parfaitement la structure. Ses compétences techniques lui permettent d'en évaluer précisément l'état, d'en déceler les défauts, d'en apprécier la valeur et d'évaluer le coût de remise en état.

  • Salaire débutant
    2148€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Auto, moto, camion, bus, tracteur, voire bateau : l'expert automobile est un généraliste du véhicule, du plus banal au plus inattendu. La part la plus importante de son activité concerne les suites de sinistres. Les compagnies d'assurances font appel à lui pour établir l'origine de l'accident et évaluer le montant des dommages. Après enquête et examen du véhicule, il définit avec le garagiste une procédure de remise en état, rédige le procès-verbal d'expertise et établit le chiffrage des travaux à réaliser.

Particuliers et assureurs font aussi appel à ce professionnel en cas de litige sur une vente ou une réparation, avec un constructeur, un garage ou un particulier. L'expert peut encore jouer un rôle de conseil auprès de clients lors de la vente ou de l'achat de véhicules d'occasion, ou pour vérifier l'exactitude d'un devis de réparation. Certains experts spécialisés sont sollicités pour s'assurer de l'état et de la valeur de véhicules de collection.

Cette activité demande une solide connaissance de la conception et de la réparation de véhicules divers, mais aussi de la législation. Maîtrise de la communication, rigueur, méthode et objectivité sont des qualités indispensables.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour obtenir un BTS (maintenance des véhicules ; maintenance des matériels de construction et de manutention ; moteurs à combustion interne ; techniques et services en matériels agricoles) ou un BTSA (analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ; analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques), puis 1 an de formation complémentaire pour trouver un emploi d'expert stagiaire et préparer en 2 ans, tout en travaillant, le diplôme d'expert automobile indispensable à l'exercice du métier.

* Prix hors frais de port