horticulteur/trice

L'horticulteur cultive les jardins potagers, floraux, d'ornement et d'agrément. Cette appellation générale regroupe d'autres spécialistes : le floriculteur, le pépiniériste, le maraîcher et l'arboriculteur.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'horticulteur a « la main verte » : il produit des fleurs et des plantes en pots. Ce métier a de beaux jours devant lui car les besoins croissent chaque année. Qu'il soit ouvrier ou technicien, l'horticulteur surveille les parasites à la loupe, taille, arrose, désherbe, protège les semis et traite les plantes contre les maladies.

Le pépiniériste participe également à la vente des végétaux et prépare les commandes (conditionnement, étiquetage, expédition). Replanter les parterres dans les parcs et jardins reconnus et réputés (le parc du château de Versailles, par exemple), conseiller un « jardinier du dimanche » : toutes ces tâches exigent une intelligence pratique, une habileté manuelle, le sens de l'observation et, bien entendu, une passion pour les plantes.

L'horticulteur travaille comme salarié dans une entreprise horticole ou chez un pépiniériste ; il peut aussi s'installer à son compte en tant qu'exploitant agricole.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP agricole métiers de l'agriculture ou le CAP agricole agriculture des régions chaudes ; 3 ans pour le bac pro productions horticoles, qui constitue le niveau minimum pour qui veut s'installer.

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTSA production horticole.

* Prix hors frais de port