machiniste constructeur ou plateau

Il n'a pas son pareil pour faire apparaître et disparaître un décor. Peu reconnu, le machiniste-constructeur est pourtant indispensable. Un métier tremplin pour accéder à d'autres fonctions.

  • Salaire débutant
    1498€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Au cinéma, le machiniste installe et déplace une partie du matériel sur le tournage (trépieds de caméras, grues, tours pour les projecteurs, rails pour le travelling...). Il travaille toujours en équipe (de 3 à 8 personnes, selon le film), et sous la direction du chef machiniste. Dans le milieu du spectacle, c'est un menuisier, un électricien, un tapissier ou un peintre qui peut fabriquer les décors à partir des maquettes conçues par le décorateur-scénographe. Le plus souvent, le machiniste-constructeur monte et démonte les décors dans les règles de l'art, met en place et déplace les accessoires. Il en assure la maintenance et, éventuellement, le chargement dans les véhicules lorsque le spectacle part en tournée. Il sait aménager le plateau et les cintres en fonction du décor, et opérer les changements entre deux scènes.

Cette profession nécessite à la fois un certain sens artistique et une grande habileté manuelle. Il faut également être mobile pour pouvoir suivre les décors en tournée, et rester très disponible en raison des horaires des spectacles. Avec de l'expérience, un machiniste-constructeur peut évoluer vers des fonctions de chef machiniste ou même de régisseur plateau.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour obtenir un CAP du bois, du métal ou du travail des matériaux, de la tapisserie ou de l'électrotechnique, avant de préparer, en 2 ans, le DTMS option machiniste- constructeur, de niveau bac.

* Prix hors frais de port