officier/ère marinier/ère

Sous-officier de la Marine nationale, l'officier marinier peut être marin, combattant, technicien ou gestionnaire. Il a fait l'École de maistrance de Brest (niveau bac au minimum) ou est passé en interne par la voie de l'engagement sous contrat des matelots de la flotte.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime bouger

Mes passions : voyager avec mes parents, partir en week-end chez des amis, me promener, découvrir d'autres cultures, améliorer mon anglais, avoir des activités variées

Mes qualités : curiosité, découverte, rencontre, sens du contact, dynamisme, mobilité

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'officier marinier est un sous-officier de la Marine. Il peut être marins avec des responsabilités de navigation (manoeuvrier, timonier, adjoint de chef de quart), mécanicien naval ou spécialiste en aéronautique, météorologiste ou océanologue, plongeur-démineur... L'officier marinier peut encore être fusilier marin : c'est alors un combattant avec parfois un rôle d'instructeur, de moniteur de sport. Enfin, l'administration et la gestion ne sont pas absentes. Il faut assurer l'approvisionnement et la restauration de la collectivité, les soins infirmiers des personnels, sans oublier les tâches administratives. En tout, une trentaine de spécialités... Souvent responsable d'une équipe d'exécution de travaux propres à sa spécialité, l'officier marinier doit faire preuve d'aptitudes à l'encadrement. Sa qualification technique est développée tout au long de sa carrière par des stages en écoles de spécialité. Le rythme des affectations est de 2 à 4 ans, selon qu'il est embarqué ou non.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

La Marine recrute à partir du bac au minimum. Puis formation de 16 semaines à l'école de maistrance de Brest (29) et possiblité de devenir officier sur concours ou sur dossier.

* Prix hors frais de port